Aïssata Tall Sall: " ''Oser l'Avenir'' n'est ni de Mankoo, ni de Benno "

Aissata Tall Sall s'isole de Khalifa Sall, annonce son mouvement « Osez l'avenir » et se montre docile envers Macky Sall

Aissata Tall Sall s'isole de Khalifa Sall, annonce son mouvement « Osez l'avenir » et se montre docile envers Macky Sall

"Nous le savons, le chemin est certes difficile, mais nous sommes conscients qu'elle est la voie la plus appropriée, reprend Aïssata Tall Sall, faisant un clin d'œil appuyé au philosophe danois Sören Kierkegaard. Il participera aux élections législatives de 2017 sous sa bannière et en coalition avec différentes forces politiques et sociales de notre pays qui croient qu'un autre Sénégal est possible".

Elle annonce son antagonisme du du Parti socialiste authentique pour montrer une nouvelle vision de son avenir politique. " Osez l'avenir", voilà le nom qu'elle a donné à son mouvement, composé dit-elle de plusieurs formations politiques et qui s'engage aux prochaines élections législatives. L'avocate qui a créé son mouvement politique "Oser l'Avenir", lors d'une conférence de presse tenue hier, a précisé qu'elle ira à ces joutes sous sa bannière. Nous avions pensé qu'il était de notre devoir de changer les règles et les pratiques dans les partis politiques. "Le mouvement marche sur les pas de Léopold Sédar Senghor". Dans sa marche de jeunesse, Osez prend son courage et va s'assumer.

Prenant ses distances par rapport aux deux principales coalitions ("ni de Mankoo ni de Bennoo"), la maire de Podor dégage une troisième voie, "celle-là même de l'assumation de son identité politique, celle-là même qui proposera au Sénégal et aux Sénégalais l'alternative d'un choix clair".

"Notre ambition est de faire renouer les Sénégalais avec la politique dans toute son essence, j'allais dire dans toute sa noblesse, projette-t-elle". Et nous y travaillerons avec toutes les forces qui y croient. Le bouillonnement politique que vit notre pays ne doit pas nous faire oublier la finalité de nos choix qui seront compris que s'ils sont clairement exposés aux yeux de l'opinion. Nous avons mis en place et rédigé une plateforme qui nous permettait d'aller aux élections législatives. Malheureusement, Khalifa Sall s'est retrouvé en prison.

"L'Initiative 2017 que nous avons portée sur les fonts baptismaux n'a jamais été un Mouvement de soutien même si je suis d'accord qu'on doit le soutenir". C'est pendant ce deuil que j'ai appris que d'autres camarades sont partis lancer Initiative 2017 pour en faire non seulement un mouvement de soutien à Khalifa Sall et qu'elle va aller avec Mankoo.

Pendant tout le temps que nous avons discuté, il n'a jamais été question pour nous de rejoindre Mankoo Taxawu Senegaal.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.