WONDERSTRUCK: premier extrait du nouveau Todd Haynes en compétition à Cannes

Julianne Moore est à l'affiche

Julianne Moore est à l'affiche

Le glam rock, les années 50, Bob Dylan... Michelle Williams n'a que quelques scènes dans "Wonderstuck" - elle interprète la mère défunte de l'un des deux enfants fugueurs, Ben - mais elle a accompagné sur la Croistte l'équipe de "Wonderstuck" du réalisateur américain Todd Haynes, présenté ce jeudi en compétition du 70e Festival de Cannes - et c'est un nouveau bijou de la part de l'auteur de "Carol". Mais cette fois, Todd Haynes nous laisse de glace. C'est dire qu'on attendait Wonderstruck sans véritable engouement mais avec une certaine curiosité. Le cinéaste subjugue par sa reconstitution vivante des années vingt et soixante-dix et sa faculté à filmer des foules urbaines dans les vêtements et le style cinématographique de leurs époques: noir-et-blanc, ouvertures ou fermetures à l'iris, hauts-de-forme et voitures vintage pour 1927, coupes afros, jeans patte d'eph, patchwork de couleurs, grosses Cadillacs et soul music funky (mais pas punky) pour 1977. Sourde de naissance, elle est déchirée entre son père et sa mère, divorcés. Malgré les cinquante ans qui les séparent, ils sont mystérieusement connectés l'un à l'autre.

Après une mise en route laborieuse qui entretient le flou artistique autour des deux protagonistes, la nature romanesque du récit se déploie délicatement pour aboutir au dénouement émotionnel attendu. Après Terrence Malick (A la merveille) et Alice Rohrwacher (Les merveilles, Grand Prix cannois 2014), Todd Haynes use à son tour du mot " wonder/merveille " dès son titre mais il est le premier à tenir totalement cette promesse annoncée: Wonderstruck est merveilleux dans tous les sens du terme - aussi bien superbe que féérique.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.