Un mort dans une fusillade lors de la consultation de l'opposition — Venezuela

Portée par la forte participation au vote de dimanche l’opposition vénézuélienne a lancé une offensive finale pour tenter d’arrêter le projet du président socialiste de modifier la Constitution

Portée par la forte participation au vote de dimanche l’opposition vénézuélienne a lancé une offensive finale pour tenter d’arrêter le projet du président socialiste de modifier la Constitution

La participation au scrutin, jugé illégal par Nicolas Maduro, se rapproche sensiblement des 7,7 millions de suffrages remportés par l'opposition aux dernières élections législatives de décembre 2015. C'est ce qu'ont annoncé les recteurs d'universités garants de l'organisation, après le dépouillement de 95% des bulletins de vote.

L'opposition a salué le succès de l'événement, qui a cependant été endeuillé par une fusillade qui a fait un mort dans un quartier pauvre de Caracas.

Selon le parquet, des inconnus à moto ont ouvert le feu sur les personnes qui patientaient pour voter dans un bureau dans l'ouest de Caracas, tuant une femme et faisant trois blessés lors du premier fait de violence grave signalé au cours de cette consultation qui n'est pas légalement contraignante. Malgré cet incident, Freddy Guevara, un des dirigeants de l'opposition a estimé qu'ils avaient "dépassé les attentes".

" C'est une démonstration indiscutable et historique", a déclaré Henrique Capriles, le leader de l'opposition.

Vicente Fox qui avait invité à voter "contre la dictature", a été déclaré "persona non grata" sur ordre de M. Maduro, après son départ dimanche soir du Venezuela.

"Je manifeste mon mécontentement contre le gouvernement".

Présenté comme un acte de "désobéissance civile", le vote de dimanche, qui se déroule sans l'aval des autorités, a pour but de manifester le rejet par la population de la future Assemblée constituante, selon l'opposition.

Selon Datanalisis toujours, près de 70% des Vénézuéliens sont.

Elle avait pour objectif de mettre en évidence une majorité de refus de la Constituante voulue par le président Maduro, dont l'élection est prévue pour le 30 juillet. L'opposition considère qu'il s'agit d'un moyen de contourner l'Assemblée nationale, où l'opposition est majoritaire depuis 2016.

Le nombre de Vénézuéliens installés en Espagne est en forte hausse depuis le début de la crise politique et économique dans leur pays.

"Il est tombé, il est tombé, ce gouvernement est tombé!", chantaient des adversaires du président dans la capitale en agitant des drapeaux vénézuéliens, au milieu d'automobilistes qui jouaient du klaxon.

Ils étaient 7,18 millions à se rendre aux urnes dimanche 16 juillet.

" Prenons part à une nouvelle ronde de négociations, un dialogue pour la paix", a-t-il déclaré à la télévision d'État, sans toutefois faire de référence spécifique à l'attaque survenue un peu plus tôt.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.