Verily, appartenant à Alphabet, relâche 20 millions de moustiques pour combattre Zika

Verily, appartenant à Alphabet, relâche 20 millions de moustiques pour combattre Zika

Verily, appartenant à Alphabet, relâche 20 millions de moustiques pour combattre Zika

Une filiale de Google prévoit de relâcher des moustiques infectés par une bactérie afin de réduire, voire éradiquer une population de porteurs de virus.

Chaque année, 390 millions de personnes sont infectées par la dengue. "Leur émergence est multifactorielle, le principal déterminant est la mondialisation".

Dengue, Zika, chikungunya. face au retour de moustiques porteurs de maladies potentiellement graves, une branche scientifique de Google spécialisée dans la recherche sur les sciences et la vie, et MosquitoMate, une entreprise américaine, ont mené une expérience.

" Si nous voulons vraiment aider les gens à l'échelle mondiale, il faut être capable de produire énormément de moustiques, de les distribuer où ils doivent être et de mesurer leurs populations à des coûts très, très faibles", expliquait un ingénieur de Verily, Linus Upson. Un premier groupe de pas moins de 20 millions d'individus stérilisés a déjà été relâché dans le conté de Fresno. "Ces mâles sont porteurs du gène et lorsqu'ils s'accoupleront aux femelles, les larves développeront cette dépendance". Des moustiques annoncés sans danger pour l'hommeVerily assure que la bactérie Wolbachia est sans danger pour l'homme. "La descendance est non viable".

Une telle expérimentation a soulevé des inquiétudes. Des essais sont également en cours en Chine. Mais pour une efficacité otpimale, la lutte contre la propagation des moustiques vecteurs de maladies doit passer par un ensemble de méthodes, comme le rappelait l'avis du Haut Conseil des technologies en juin dernier " écrit le magazine en s'appuyant sur l'expert.

L'agence de protection de l'environnement américaine surveille l'expérience de près et soutient que l'initiative est sans crainte.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.