Nintendo attaqué en justice, la production de la console en péril — Switch

Un accessoiriste attaque Nintendo et l'accuse de violation de brevet pour les manettes de la Switch

Un accessoiriste attaque Nintendo et l'accuse de violation de brevet pour les manettes de la Switch

Nintendo n'est pas le premier constructeur à proposer, avec la Switch, une tablette dotée de manettes amovibles. L'entreprise américaine réclame donc que les ventes et la production de la Nintendo Switch soient stoppées à travers le monde. La machine permet donc de jouer aussi bien en mode portable qu'en mode salon. Cependant, si ce design est inédit pour une console majeure, l'idée avait déjà été utilisée en 2015 par l'accessoiriste Gamevice avec le Wikipad.

La Nintendo Switch est la première console sous forme de tablette de la célèbre firme japonaise de jeux vidéos. La plainte, disponible sur le site RPX Insight, indique en effet que " le défendant (NDLR: Nintendo) ont enfreint directement et continuent à enfreindre le brevet 119 en faisant, utilisant, vendant, proposant et/ou important aux États-Unis, sans autorité, des produits et des équipements qui intègrent une ou plusieurs demandes du brevet 119".

Le design des manettes coulissantes reprendrait le même principe que son propre accessoire Gamevice permettant de transformer une tablette en console de jeu portable avec joystick et boutons.

Et concrètement, à la vue de la tablette de Gamevice, on pourrait tout aussi logiquement se demander si Nintendo n'a pas pioché son inspiration ailleurs que dans les cerveaux des bureaux de Kyoto, ou se demander si Gamevice n'essaie pas de grappiller des dollars tant leur concept est tout aussi déjà-vu. On ignore si celui-ci aura lieu et, le cas échéant, à quelle date.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.