L'enquête contre la fraude s'accélère — Oeufs contaminés

L'affaire des oeufs contaminés éclabousse la France

L'affaire des oeufs contaminés éclabousse la France

Pour l'heure, aucun cas de contamination d'œufs en coquille et de viandes dédiées à la consommation n'a été signalé.

Des oeufs contaminés en provenance des Pays-Bas et de la Belgique ont été retrouvés dans cinq entreprises françaises, situées dans la Vienne, le Maine-et-Loire, le Pas-de-Calais, le Nord et le Morbihan, a annoncé mardi le ministère de l'Agriculture. Les autorités doivent communiquer en toute transparence (.).

"Nous sommes au courant depuis début juin qu'il y avait potentiellement un problème de fipronil dans le secteur avicole", a déclaré Katrien Stragier, une porte-parole de l'Agence belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), à la télévision flamande VRT. Une enquête a également été ouverte en Basse-Saxe, dans l'ouest de l'Allemagne. "A partir de là le secret de l'instruction a commencé à prévaloir", a-t-elle assuré. "Nous comprenons que les gens se posent des questions sur la santé publique et essayons de leur répondre".

"En France, sur le plan sanitaire, on est irréprochable et il faut le rester, même si c'est contraignant", a renchéri à l'AFP Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, qui a pointé du doigt le "laxisme inacceptable" des pays voisins de la France et dénoncé toute remise en cause du modèle français. "J'attends des autorités compétentes qu'elles élucident (ce dossier) rapidement et minutieusement".

La crise des œufs contaminés au fipronil dépasse désormais les frontières de l'Europe, avec des produits identifiés à Hongkong.

"Quelqu'un a clairement procédé avec une énergie criminelle pour frelater (des œufs) avec un produit interdit", a-t-il insisté.

Dès que la Belgique a donné l'alerte à ses partenaires européens, le 20 juillet, des dizaines de poulaillers ont été bloqués, et des millions d'oeufs ont été retirés des supermarchés de huit pays européens à titre préventif ou parce que leurs taux dépassaient les seuils fixés par la réglementation.

En grande quantité, le fipronil est considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Or si l'on rencontre couramment du Fipronil dans les colliers antipuces des animaux de compagnie par exemple, son utilisation est proscrite auprès d'animaux destinés à la consommation humaine. Ce dernier a par ailleurs précisé que "près de 6.000 litres de produits interdits" - du fipronil selon les médias - avaient été saisis en juillet dans une société belge.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.