Témoignage Claire Chazal encense le couple Macron, qui casse un tabou social

PATRICK KOVARIK  AFP

PATRICK KOVARIK AFP

Peu prolixe dans la presse, Claire Chazal s'est confiée à Marc-Olivier Fogiel dans les colonnes du magazine Paris Match.

En couple de longues années avec Arnaud Lemaire, de 19 ans son cadet, elle a tenu à souligner la "modernité" du couple présidentiel formé par Brigitte et Emmanuel Macro: "C'est un couple singulier mais moderne qui, pour le connaitre un peu, me parait sincère, fusionnel", explique-t-elle. "Ils s'aiment, se soutiennent depuis longtemps et je crois qu'il leur a fallu du courage pour braver les tabous sociaux dans une ville de province", a déclaré l'ancienne présentatrice du JT de TF1. Nous étions un peu précurseurs. Elle avait 51 ans en 2007, lorsqu'elle est tombée raide dingue d'Arnaud Lemaire, qui venait tout juste de souffler ses trente-deux bougies. Des problèmes liés à des rémunérations et des statuts sociaux différents par exemple.

Néanmoins, avant que sa relation ne touche à sa fin, la présentatrice aux commandes d'Entrée Libre sur France 5, avoue ne s'être jamais vraiment souciée du regard des autres car selon elle, "je me dis que c'est assez salutaire pour une société que de briser ces conformismes-là". Et puis, in fine, on est forcé d'accepter la sincérité des sentiments. Pis, elle n'a pas trouvé "que cela était si difficile " à vivre. "(.) Je n'ai pas senti que le fait de ne pas pouvoir lui donner un enfant était un obstacle à la pérennité de notre couple".

Claire Chazal et la nourriture, c'est plutôt le désamour. Je suis admirative des couples de grands anciens qui ont du plaisir à aller au cinéma, à partir en vacances ensemble. "Il fait l'assumer. C'est un choix de liberté".

Retrouvez l'interview de Claire Chazal par Marc-Olivier Fogiel dans Paris Match n°3560, en vente jeudi dans tous les kiosques.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.