La Libye interdit les navires étrangers près de ses côtes — Migrants

Médecins sans frontières suspend en partie ses activités de sauvetage aux migrants en Méditerranée

Médecins sans frontières suspend en partie ses activités de sauvetage aux migrants en Méditerranée

Ils n'ont pas aperçu d'embarcation de migrants depuis une semaine, mais dimanche en milieu de journée, ils ont de nouveau croisé le C-Star, affrété par le groupe d'extrême droite "Génération identitaire" pour afficher son désaccord avec les opérations des humanitaires.

S'il n'entend pas jeter l'éponge, l'équipage de l'Aquarius a décidé de rester sagement à 24 milles maritimes, à la limite de la zone où Tripoli a le droit de faire respecter ses lois nationales en matière de migration.

Le 7 août, l'équipage du navire affrété par "Proactiva Open Arms" affirme avoir été menacé par les garde-côtes libyens, alors qu'il opérait dans la zone de recherche et de sauvetage située à 13 miles marins (21 kilomètres) de la côte libyenne. "Nous suspendons nos activités parce que nous estimons que l'attitude menaçante des garde-côtes libyens est très sérieuse et que nous ne pouvons pas mettre nos collègues en danger", a expliqué le président de l'antenne italienne de MSF, Loris de Filippi. Le lendemain, l'ONG allemande Sea Eye faisait une annonce similaire.

"Nous laissons un vide mortel en Méditerranée", a regretté le fondateur de Sea Eye, Michael Buschheuer, en calculant que son organisation avait sauvé environ 12.000 personnes en Méditerranée depuis avril 2016.

Ce dernier est le plus gros des bateaux de secours d'ONG actifs au large des côtes libyennes.

L'Aquarius patrouille depuis dix jours à 20 milles nautiques au nord de la Libye -une distance à laquelle on peut distinguer les côtes libyennes depuis le bateau-, en se retirant à 30 milles la nuit. "La décision de MSF rentre aussi dans le cadre d'un réajustement des équilibres: ces eaux ne sont plus à personne, mais sont celles de la Libye", a-t-il lancé.

Pour Angelino Alfano, la moindre présence des ONG, accusées par leurs détracteurs d'être devenues des "taxis" de migrants, est plutôt positive.

Et selon lui, "les enquêtes de quelques procureurs siciliens ont créé le contexte +culturel+ approprié pour obtenir le code des ONG". MSF est la seule ONG a ne pas l'avoir encore signé.

Parallèlement, une enquête du parquet de Trapani (ouest de la Sicile) a mené à la saisie du bateau de l'ONG allemande Jugend Rettet, sur des soupçons de liens directs avec des trafiquants au large de la Libye avec des photos à l'appui. L'enquête qui porte également sur les opérations de secours menées par "Save The Children" et "Médecins sans frontières".

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.