Margarita Simonian adresse une lettre ouverte à Reporters sans frontières

Margarita Simonian

Margarita Simonian

"Nous demandons aimablement au secrétaire général de Reporters sans frontières Christophe Deloire de clarifier sa position et de préciser qui, parmi les employés de RT, il considère comme un ennemi du journalisme". Il s'y alarmait de la montée en puissance de RT et de l'agence Sputnik, toutes deux financées par le Kremlin.

Riposte élégante au refus de Christophe Deloire, le secrétaire général de l'organisation, de défendre le média kremlinois après la résolution du Parlement européen pour contrer la propagande russe, adoptée l'année dernière. La patronne d'un "organe d'influence" (dixit Macron) recommande à l'ONG de "s'autodissoudre sans faire de bruit, de façon à ne pas déshonorer les vrais défenseurs des droits de l'homme". "Le patron de RSF semble avoir épousé sans réserve la condamnation élyséenne ", s'emporte encore Simonian, rompue aux excès calculés.

La rédactrice en chef monde de RT et de Sputnik, réagit ainsi au message publié le même jour sur le site de Reporters sans frontières (RSF) et intitulé "Une attaque d'une rare violence de RT contre RSF". " 2-1, la balle au centre".

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.