Quel est le niveau de vie des Français ?

Le niveau de vie médian des Français stagne

Le niveau de vie médian des Français stagne

Depuis 2008, année de la crise financière internationale, le niveau de vie médian* des Français stagne. Mais "cette augmentation de faible ampleur ne remet pas en cause le constat de longue stagnation du niveau de vie médian depuis 2008, après la progression soutenue d'avant-crise " explique l'INSEE dans son étude publiée mardi 12 septembre.

Le niveau de vie médian partage la population en deux: une première moitié gagne plus de 20 300 €, l'autre moins.

Surtout les très riches, les 5 % les plus aisés, dont le niveau de vie a augmenté de 2,3 % entre 2014 et 2015. L'INSEE indique que: " Cette inversion de tendance peut s'expliquer par le dynamisme des salaires et des pensions dans le haut de la distribution en 2015 ". Elle est liée à "des hausses de prestations sociales ", sachant que ces dernières représentent plus de la moitié du revenu disponible des ménages les plus modestes (au-dessous du premier décile). Pourtant, cette augmentation ne fait que " compenser le léger repli de l'année précédente " indique l'INSEE.

Après une forte baisse en 2013, "les inégalités globales" restent stables depuis 2014.

Si les riches voient leur richesse augmenter, tout du moins leur niveau de vie, les pauvres sont de plus en plus nombreux: 8,9 millions de personnes en France vivaient sous le seuil de pauvreté en 2015, soit avec des revenus inférieurs à 1 015 euros par mois. Largement plus que l'inflation qui s'était établie à moins de 1 %. Pour les actifs, le taux de pauvreté varie selon la catégorie socioprofessionnelle: 15,3 % des ouvriers sont pauvres selon l'approche monétaire, contre 3,1 % des cadres et professions intellectuelles supérieures.

40 % des indépendants sont agriculteurs ou artisans et leur niveau de vie est proche de celui des ouvriers.

Le niveau de vie médian des chômeurs recule de 1,2 %, d'après l'Insee.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.