Irma : échange musclé entre une habitante de Saint-Martin et Emmanuel Macron

Guadeloupe. Saint Martin et Saint-Barthélémy: Point de situation Eau réseaux évacuations et sécurit

Guadeloupe. Saint Martin et Saint-Barthélémy: Point de situation Eau réseaux évacuations et sécurit

Ce mardi 12 septembre, Emmanuel Macron s'est rendu à Saint-Martin pour constater les dégâts considérables causés par l'ouragan Irma. Le chef de l'Etat lui a fait la promesse de revenir, au cours de cet échange tendu devant les caméras. Selon RTL, l'entourage du Président ont tenu à faire savoir que le Président avait dormi sur un lit de camp dans la gendarmerie et fait sa toilette avec seau d'eau.

"Emmanuel Macron fait du " retour à la vie normale " la " priorité absolue ". Interrogé par Libération vendredi, l'Elysée dément formellement cette information. "Plus précisément, dans un logement de fonction d'un gendarme, dont la famille était présente".

C'est d'ailleurs elle qui avait choisi l'endroit, avec un vrai lit, où le président de la République a passé la nuit.

On m'a demandé où dormait le président, j'ai répondu qu'on lui avait fait une place à la gendarmerie. "Libération " précise encore que l'épouse du militaire a été "très vexée" d'entendre que le président a passé la nuit dans des conditions spartiates.

Selon RTL, le président et plusieurs membres de son entourage "ont soigneusement livré les détails de cette nuit passée sur l'île". En fait, Macron n'a fait que répondre qu'il ferait "comme tous les habitants" de l'île alors qu'un journaliste de Quotidien (groupe TF1) lui demandait, à l'occasion d'un point de presse, s'il envisageait de se laver dans un bac d'eau de pluie.

D'une toilette au seau, il semble en revanche qu'il n'a jamais été question, ni dans la bouche du président, ni dans celle de ses proches. Une déclaration qui pouvait donc porter à confusion pour les journalistes.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.