Deux suspects interrogés — Attentat de Londres

Explosion dans un métro à Londres plusieurs personnes brûlées au visage

Explosion dans un métro à Londres plusieurs personnes brûlées au visage

Une perquisition, " liée à cette arrestation " était en cours à Stanwell (banlieue ouest de Londres), a-t-elle ajouté hier à la mi-journée. Il s'agit de Yahyah Farroukh, un Syrien âgé de 21 ans.

Deux suspects ont été arrêtés par les services antiterroristes.

Le suspect de 18 ans a été épinglé samedi dans le port de Douvres, dans le sud-est de l'Angleterre, d'où partent des traversiers à destination de la France. L'attentat, commis à l'aide d'une bombe artisanale qui n'a apparemment pas explosé mais a déclenché un incendie dans un train de banlieue à la station de Parsons Green, a été revendiqué par l'Etat islamique via son organe de propagande Amak. "Les enquêteurs continuent de travailler à l'heure où nous parlons", a déclaré Amber Rudd, la ministre de l'Intérieur britannique. "Tout sera fait pour comprendre" comment le suspect de 18 ans s'est radicalisé, a-t-elle dit sur la BBC. Selon la presse locale, elle appartient à un couple qui a hébergé plusieurs centaines d'enfants, notamment des réfugiés.

Le niveau d'alerte, qui était maintenu à son plus haut degré depuis l'attaque, a été abaissé dimanche à "sévère".

Le gouvernement britannique a dit hier vouloir conclure avec l'Union européenne un nouveau traité de sécurité, qui permettrait de poursuivre la coopération en matière de lutte contre le crime et le terrorisme après la sortie de l'UE en mars 2019.

Le Royaume-Uni a été frappé ces derniers mois par une vague d'attaques qui ont fait 35 morts, dans un contexte de multiplication des attentats jihadistes en Europe.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.