Premier vol réussi pour un Airbus équipé d'ailes laminaires

Le démonstrateur A340 BLADE d'Airbus réalise son premier vol

Le démonstrateur A340 BLADE d'Airbus réalise son premier vol

L'A340 d'Airbus equipé de la technologie BLADE, des ailes laminaires, a réussi son premier vol mardi 26 septembre 2017 entre Tarbes et Toulouse.

L'Airbus a décollé vers 11H00 de Tarbes et s'est posé à Toulouse-Blagnac après plus de trois heures et demie de vol.

Ce vol de 3h et 38 minutes marque ainsi le démarrage de la campagne d'essais du démonstrateur, dont l'objectif est d'explorer les caractéristiques en vol des deux ailes laminaires transsoniques représentatives, qui sont venues remplacer les extrémités de la voilure de l'A340-300 d'essais MSN001, désormais baptisé Flight Lab.

"C'était une première mondiale", s'est-on félicité chez Airbus.

Ce projet appelé BLADE consiste à équiper les avions d'ailes un peu plus épaisses à l'arrière et au revêtement plus lisse.

Cet avion est en effet équipé d'une aile "révolutionnaire": c'est le projet Blade que développe l'avionneur européen depuis plusieurs années et qui a vécu ce mardi une étape importante avec ce premier vol.

Les voilures à profil laminaire permettent d'atteindre des gains de friction de l'ordre de 50%, réduisant ainsi la trainée générale de l'appareil et donc potentiellement sa consommation de carburant.

L'A340 Flight Lab d'Airbus est le premier avion d'essai au monde à allier un profil de voilure laminaire transsonique à une véritable structure primaire interne représentative des avions de lignes d'aujourd'hui. Cette nouvelle technologie pourrait ensuite entrer dans la réalisation d'un nouveau modèle d'avion, ce qui, selon Charles Champion permettrait d'avoir " cette économie de carburant dès la conception ". Pour cela les ingénieurs d'Airbus travaillent sur la laminarité, la capacité de l'aile à laisser glisser le plus possible l'air et d'éviter les frottements.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.