Les Etats-Unis annoncent leur retrait de l'Unesco

Les Etats-Unis se retirent de l'UNESCO accusant l'institution d'être

Les Etats-Unis se retirent de l'UNESCO accusant l'institution d'être "anti-israélienne"

Les Etats-Unis ont annoncé ce jeudi 12 octobre qu'ils se retiraient de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

La directrice générale Irina Bokova a dit "regretter profondément" la décision des États-Unis. Selon le département d'Etat, un statut d'observateur permettrait de continuer d'apporter la "vision" et "l'expertise" américaines "sur certains dossiers importants gérés par l'organisation", notamment "la protection du patrimoine mondial, la défense de la liberté de la presse" et la promotion des sciences et de l'éducation. Mais ils continuaient depuis à siéger au Conseil exécutif de l'Unesco, composé de 58 membres. Il vote chaque jour depuis lundi, à l'issue de sa journée de travaux. Si un cinquième vote devait être organisé, il porterait alors sur les deux arrivés en tête au 4e tour. Néanmoins ils sont arrivés divisés sur la ligne de départ, avec initialement quatre candidatures.

Le département d'Etat américain a expliqué cette décision par le fait que l'organisation onusienne est devenue "anti-israélienne" sur fond de l'opportunité pour la Palestine d'adhérer à l'UNESCO. Or, ces derniers fournissaient près du quart du budget de l'agence, qui "est fragile car elle n'a pas énormément de moyens financiers ni de moyens humains", souligne-t-on de source diplomatique. Ils avaient ainsi arrêté de participer à son financement en 2011 après que l'agence a admis les Palestiniens parmi ses Etats membres. "Les conflits sont moins aigüs depuis vingt ans", ajoute ce spécialiste de l'histoire culturelle.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.