Les femmes seront les égales des hommes dans 217 ans

Depuis 2006, le Forum économique mondial publie un rapport sur la parité entre les femmes et les hommes dans le monde.

Après avoir comblé près de 88 % du fossé, l'Islande occupe pour la neuvième fois consécutive la premier marche du podium de l'Indice mondial de l'écart entre les genres. Le talon d'Achille de l'Hexagone reste en revanche le domaine de la représentation et des opportunités économiques, où depuis l'année dernière il stagne à la 64e position.

Les données prises en compte par l'étude montrent notamment un écart significatif entre les femmes et les hommes dans le travail à temps partiel et dans la contribution au travail domestique non payé: 57% de l'ensemble du travail fourni par les femmes en France est non rémunéré, contre 38% de celui des hommes.

L'amélioration relative de la situation de la France s'inscrit toutefois dans un contexte global plutôt noir. Après une décennie " de progrès lents mais constants en termes d'amélioration de l'égalité des sexes ", l'écart entre les genres se creuse pour la première fois depuis 2006, date du premier rapport mondial sur la parité entre les femmes et les hommes réalisé par le Forum économique mondial. Au rythme actuel, il faudra encore un siècle pour combler l'écart global entre les hommes et les femmes à l'échelle de la planète, contre 83 ans l'année dernière. Éducation, santé, survie, opportunités économiques et émancipation politique sont les quatre piliers qui marquent un écart accru entre les femmes et les hommes. Les déséquilibres les plus ardus à surmonter sont ceux qui concernent l'emploi et la santé, alors que les inégalités dans la politique sont les plus flagrantes et pourraient mettre 99 ans à disparaître. L'an dernier, l'attente était mesurée à 170 ans. Or, pour Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum, " l'inégalité entre les genres prive le monde d'un immense réservoir de talents inexploité ".

Malgré cette dégradation générale, "plus de la moitié des 144 pays sous revue cette année ont vu leur score s'améliorer au cours des 12 derniers mois", et "toutes les régions affichent une contraction de l'écart entre les genres par rapport à il y a 11 ans", souligne toutefois le rapport. En tête du classement, depuis neuf ans, l'Islande, suivie par la Norvège et la Finlande, qui enregistrent toutefois cette année une aggravation de leurs fossés respectifs. Dans le top 5 arrivent le Rwanda puis la Suède.

Dans le domaine crucial de l'éducation, le rapport souligne que 27 pays ont résorbé l'écart entre les genres, soit trois de plus que l'année précédente.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.