Un géant de l'industrie en pleine tourmente — General Electric

Pour se relancer le conglomérat industriel américain General Electric va mettre un vaste plan de cessions d’actifs

Pour se relancer le conglomérat industriel américain General Electric va mettre un vaste plan de cessions d’actifs

General Electric, qui a annoncé lundi un vaste plan de restructuration s'accompagnant de milliers de suppression d'emplois, est un géant de l'industrie mondiale plus que centenaire qui trouve ses racines avec le célèbre inventeur Thomas Edison. Il fait partie des 12 sociétés composant originellement en 1896 l'indice boursier vedette de Wall Street Dow Jones Industrial Average (DJIA). Cette décision permettra d'économiser autour de 4 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros). Il n'a toutefois pas précisé l'ampleur des suppressions d'emplois envisagées.

Le fabricant des moteurs d'avions et des turbines, dont la capitalisation boursière a fondu de plus de 100 milliards de dollars depuis janvier, va également céder ses activités dans les transports et les services d'électricité dans le cadre d'un plan de cessions d'actifs de 20 milliards de dollars. "Nous agissons dans l'urgence pour rendre GE plus simple et fort afin de créer de la croissance et de la valeur pour les actionnaires" explique John Flannery.

Le virage annoncé lundi donne la priorité aux trois premières divisions du groupe.

La première, qui co-fabrique le réacteur de nouvelle génération Leap avec le français Safran, est dans une très bonne dynamique, en raison de la hausse du trafic aérien qui se traduit par une forte demande pour les avions civils à travers le monde.

M. Flannery est devenu PDG le 1er août avec pour mission de donner un nouveau souffle à GE, qui s'est déjà séparé entre autres lors des dernières années des studios Universal, de la chaîne de télévision NBC, de ses actifs financiers et ses activités dans l'électroménager.

Notícias recomendadas

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.